I never hear the bad news

We don’t think we’re special sir, we know everybody is

leave a comment »

The Body, The Blood, The Machine m’a mis une telle claque que je pensais ne pas m’en relever de sitôt. Le nouvel album des Thermals, Now We Can See, est finalement la meilleure antidote à cet enchainement de tubes imparables. Porté par un single pourtant acrocheur, Now We Can See, le groupe (toujours réduit à l’état de duo en studio) a voulu calmer un peu le jeu, comme pour mieux nous ménager. Ce qui n’empêche pas qu’on tombera une nouvelle fois dans la combine, et avec le sourire. Maîtrisant sa pop punk-rock sur le bout des doigts, Hutch Harris et Kathy Foster livrent un disque certes moins immédiat que son gigantesque prédécesseur, mais qui risque fort de ne pas laisser indifférent, à l’image par exemple, du superbe At The Bottom Of The Sea. The Thermals ? « It’s not what I want, it’s what I need ».

Album : The Thermals – Now We Can See

Impossible de parler de ce groupe sans vous faire profiter de l’hilarante vidéo du devastateur Returning To The Fold, tiré de The Body, The Blood, The Machine :

La même, mais sur un toit :

Publicités

Written by grampish

2009/03/19 à 17:13

Publié dans Musique

Tagged with

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :